Statistics Mauritius annonçait dans un communiqué fin juin que le taux de croissance pour 2020 allait se situer à 4,4%. Or, deux jours plus tard, l’organisme revoit à la hausse sa prévision et annonçait 5,4%.

Un sujet qui a été évoqué au Parlement hier. D’autant le président de Statistics Mauritius a démissionné de son poste quelques jours plus tard.

Le député rouge Eshan Juman a révélé qu’il y a eu une réunion entre les officiers de Statistics Mauritius et le ministère des Finances. Selon lui, c’est suite à cela que les prévisions ont été changées.

Mais Renganaden Padayachy ne confirme pas cette réunion et nie toute connivence entre les deux parties.