L’audition du Premier ministre dans le cadre de la pétition électorale de Suren Dayal s’est poursuivie ce matin en Cour suprême. Le candidat du Parti travailliste affirme que l’annonce de l’augmentation de la pension est un acte de corruption. Pravind Jugnauth a été interrogé sur cet aspect ce matin.

 

Interrogé par son avocat, Me. Ravind Chetty, Pravind Jugnauth est revenu sur la décision de l’Alliance Lepep d’augmenter la pension de vieillesse à Rs 5000 en décembre 2014. Il a soutenu qu’il faut valoriser les aînés qui ont grandement contribué à l’avancement de notre économie.

Pravind Jugnauth est également revenu sur son discours prononcé le 1er octobre 2019, à quelques semaines des élections, lors de la journée internationale des personnes âgées. Il avait annoncé que la pension de vieillesse serait doublée pour atteindre le montant de Rs 13 500 lors du prochain mandat en cas de victoire.

Me. Ravind Chetty a alors rappelé au Premier ministre que Suren Dayal expliqué dans sa plainte que cette annonce est bribe électoral. Pravind Jugnauth a répondu qu’il n’est d’accord car cette annonce est en ligne avec la philosophie de son gouvernement d’améliorer le niveau de vie des senior citizens. Il a avancé que c’était normal de partager sa vision et ses intentions pour les personnes du troisième âge au SVICC.

Me Ravind Chetty a également interrogé Pravind Jugnauth sur les propos de Suren Dayal qui avait soutenu que “terrain ti p glisser pou gouvernment”.

Pravind Jugnauth a répondu qu’il y avait un feel good factor tout au long de 2019 et que la situation était en faveur du gouvernement. Il a rappelé qu’il y a eu sa visite en Inde en janvier 2019 pour le Pravasi Bharatiya Divas, la victoire de Maurice sur le dossier Chagos, les Jeux des îles 2019 et ainsi la visite du Pape François en septembre. Il avance ainsi que tout moment choisi pour tenir les élections générales aurait entraîné une victoire de l’Alliance Morisien.

Article précédentHOROSCOPE: Daily Predictions 22 July 2021
Article suivantCannibalisme : Un ado décapité et en partie mangé retrouvé en France