remorqueur-Sir-Gaetan_poudre-dor-696x392 (1)

Les deux skippers avaient participé à l’opération de sauvetage après le naufrage du remorqueur au large de Poudre d’Or le 31 août 2020. Ils ont été auditionnés ce matin.

Les skippers Pothimma et Tiwari ont souligné que toutes les décisions sont prises par le capitaine du port ou son adjoint. De ce fait, tout problème doit leur être signalé.

Ils ont admis que le Sir Gaetan a la plus grande capacité de remorquage. Mais par mauvais temps et durant la nuit, le remorqueur Sir Edward est plus approprié pour effectuer ce type de mission.

Les deux skippers ont expliqué que Sir Gaetan était dosé des systèmes radios VHF et SSB. Toutefois, le système SSB ne fonctionnait pas. En mer, outre les moyens de communication d’un  navire, les employés n’ont que leur téléphone portable pour contacter le port en cas de problème.

Et, selon les deux skippers, en cas de problème de réseau, les membres d’équipage n’ont pas d’autre moyen de communication.

Les skippers ont aussi indiqué que le dernier cours de formation organisé par la Mauritius Ports Authority auquel ils ont assisté remonte à quatre ou cinq ans.

Rappelons que 8 marins composaient l’équipage du Sir Gaetan. Après le naufrage, 4 ont été secourus, 3 sont décédés et un, soit le capitaine Bheenick, a été déclaré mort par la justice.

Article précédentCannibalisme : Un ado décapité et en partie mangé retrouvé en France
Article suivantDevant l’Hôtel du gouvernement ce matin : nouvelle journée de protestation des taximen basés à l’aéroport