Peu après sa suspension, le chef de file du PTr a tenu un point de presse devant l’Hôtel du gouvernement. Le Dr Arvin Boolell est revenu sur l’incident ayant débouché sur sa suspension.

Il affirme qu’après que la séance ait été levée, il a été impliqué dans un incident dans les couloirs de l’Assemblée nationale.

Le Speaker, allègue le Dr Arvin Boolell, est devenu agressif. Il l’a agressé verbalement et a même tenté d’en venir aux mains.

Le député Patrick Assirvaden dit avoir assisté à cette scène. Il soutient qu’il a même été obligé de s’interposer. Il compte alerter l’Inter-Parliamentary Union.