Cela fait suite à une plainte déposée par une habitante de la région hier. Elle explique que le policier ne pouvait marcher et qu’une forte odeur d’alcool émanait de lui.

Elle a ajouté qu’elle a tenté en vain de l’empêcher de prendre sa moto.

Interpellé par ses collègues, le policier a été soumis à un alcotest qui a indiqué un taux d’alcool élevé.

Le policier compte 21 ans de service. Hier, il devrait effectuer le deuxième shift mais il s’est absenté.

Le policier a été maintenu en cellule jusqu’à ce qu’il redevienne sobre.