Initialement, ils étaient 443 Rodriguais bloqués à Maurice depuis le mois de mars. Il ne reste plus que 80 Rodriguais sur cette liste, explique la porte-parole des Rodriguais.

Et avec l’arrêt des vols de rapatriement vers Rodrigues, il y a désormais 718 demandes de rapatriementCe sont ces 80 Rodriguais bloqués depuis le mois de mars qui doivent être sur la liste prioritaire des rapatriés, soutient Joyce.

Cette dernière se dit aussi étonnée par la réponse du Premier ministre concernant l’existence d’une hotline pour les Rodriguais coincés à Maurice. « Il y a uniquement une hotline qui avait été communiquée par l’assemblée régionale, mais personne ne répond quand on appelle ce numéro », souligne Joyce.

Rappelons que la PNQ du leader de l’opposition était axée sur le sort des Rodriguais coincés à Maurice depuis le début du confinement au mois de mars et le leader de l’opposition avait aussi réclamé la mise sur pied d’un helpdesk pour leur donner de l’assistance.

Article précédentCour d’investigation sur le naufrage du Wakashio : audition du Dr Arvin Boolell ce jeudi
Article suivantL’Économie dans le rouge : Kevin Teeroovengadum dénonce une opération colmatage au lieu d’une vraie prise de décision