Kreepalloo Sunghoon, secrétaire de la small Planters Association affirme avoir eu la confirmation auprès des autorités. Il a par la suite envoyé une lettre au ministère de l’Agro-industrie pour réclamer la réouverture de la foire à l’encan.

Kreepalloo Sunghoon explique qu’avec la fermeture de l’encan les planteurs n’ont plus aucune transparence sur les prix des légumes.

Et, Issop Soobadar, président de la Market Traders Association explique lui de son côté que tant que la foire à l’encan reste fermer, les prix des légumes seront plus élevés sur le marché.

Article précédentBetamax : Des auditeurs sceptiques concernant l’institution d’une commission d’enquête
Article suivantIsraël : 40 % des nouveaux cas sont des vaccinés