Les syndicalistes réagissent suite à l’annonce du ministre du Travail jeudi. Soodesh Callichurn a expliqué que s’il y a réticence de la part de la population pour se faire vacciner, le vaccin pourrait devenir obligatoire pour les employés d’autres secteurs que de la santé et de l’éducation pour accéder à leur lieu de travail.

Ashok Subron de la General Workers Federation, explique que ce n’est pas une très bonne décision pour encourager la vaccination.

Selon lui, le patronat devrait prendre les responsabilités concernant les risques que comporte la vaccination.

De son côté, Narendranath Gopee, président de la Federation of Civil Service and Other Unions estime que c’est un abus de pouvoir flagrant de la part des autorités.

Article précédentAlimentation : la qualité des pommes de terre en provenance de l’Inde questionnée
Article suivantVaccin obligatoire pour le personnel de la santé et de l’éducation : “S’il y a réticence de la part de la population, le vaccin sera obligatoire pour d’autres secteurs…” explique Soodesh Callichurn