L’Inde et le Pakistan se déchirent autour d’un produit issu de leur héritage commun, le basmati, pour savoir lequel sera autorisé à vendre sous cette appellation dans l’Union européenne ce riz tant apprécié des consommateurs.
L’Inde a déposé auprès de la Commission européenne une demande d’Indication géographique protégée (IGP) qui, si elle était acceptée, lui garantirait l’usage exclusif du nom basmati dans l’UE.