Ce sont pourtant les Polonais qui réussissaient la meilleure entame. Supérieurs techniquement, les coéquipiers de Lewandowski s’installaient dans la moitié de terrain adverse et produisaient un jeu intéressant. Mais la Pologne ne se procurait pas de réelles occasions. La première véritable opportunité était pour la Slovaquie avec la frappe de Duda dans le petit filet extérieur. Et contre le cours du jeu, l’exploit personnel de l’ailier slovaque Mak aboutissait au but contre son camp du malheureux gardien Szczesny (1-0, 18e) !

De quoi changer la physionomie du match puisque les Slovaques, en confiance, gagnaient en maîtrise tandis que leurs adversaires ne trouvaient plus les solutions ni leur capitaine Lewandowski, seulement auteur d’une frappe non cadrée après un enchaînement difficile en fin de première période. Une stat résumait bien ce premier acte : 0 tir cadré pour la Pologne à la mi-temps ! Mais en football, une seule occasion peut suffire. La preuve avec le but du milieu polonais Linetty (1-1, 46e) après 30 secondes de jeu au retour des vestiaires !

Autant dire que l’exclusion pour deux cartons jaunes de l’ancien Parisien Krychowiak (62e) n’arrangeait rien pour la Pologne. Ce fait de jeu permettait à la Slovaquie de faire monter son bloc. Et même de prendre l’avantage sur un bel enchaînement du défenseur central Skriniar a la 69e ! score final 2-1 pour la slovaquiee.

Source : maxifoot.fr