La taxe imposée sur les prix des carburants, ce qui a causé une hausse de Rs 2 de l’essence et du diesel, semble être la mesure la plus controversée annoncée par Renganaden Padayachy dans le budget. Tout ça pour financer l’achat des vaccins contre la Covid-19, selon le ministre des Finances.

Rama Valayden soutient que cette taxe rapportera en fait au gouvernement bien plus que ce que coutera l’achat des vaccins. Il attire aussi l’attention sur le fait que le Sinopharm ne couterait pas aussi cher que d’autres vaccins.

Rama Valayden affirme que si une telle taxe est imposée, ceux qui ne veulent pas faire le vaccin dans les secteurs de l’éducation et de la Santé, doivent bénéficier des tests PCR gratuitement. L’homme de loi revient aussi sur ce qu’il qualifie de gaspillage des fonds publics pendant le premier confinement, rappelant les emergency procurement.

Article précédentRoshi Bhadain : ‘c’est ene budget dominer pou ti-dimun’
Article suivantBusiness Mauritius réclame de la rigueur dans l’implémentation des mesures structurelles annoncées