Lors de sa comparution en cour ce jeudi, une charge provisoire de bribing public official a été logée contre lui.

La Commission anticorruption reproche à Khalil Ramoly d’avoir mis une voiture de location gratuitement à la disposition du gardien de prison, Stéphane Justine. Cela, en échange de certaines facilités et largesses accordées à Siddick Islam, détenu à l’Eastern High Security Prison.

Khalil Ramoly est considéré comme un « fantôme » par la brigade des stupéfiants. Il a été entendu par la Commission d’enquête sur la drogue mais n’a jamais été inquiété. Son business de garage automobile est soupçonné d’être une façade pour d’autres activités illicites.

Pour rappel, l’épouse de Siddick Islam a plaidé coupable pour une dizaine de charges de blanchiment d’argent la semaine dernière.