Scène choquante cet après-midi dans la capitale. Une femme, âgée de 58 ans, Faheza Mooniaruth, a effectué une chute du 10e étage du bâtiment Emmanuel Anquetil. Elle est décédée sur le coup. Si la thèse de suicide est évoquée, les circonstances menant à ce drame demeurent pour le moins floues pour le moment pour ses proches.

Selon nos recoupements d’informations auprès d’un proche, la fonctionnaire ne s’était plus rendue au travail depuis plusieurs jours. Elle était anxieuse depuis lundi, sous pression, de reprendre le travail. Et ce mercredi, elle effectuait son retour sur son lieu de travail, après une longue absence. Il nous revient aussi qu’elle voulait démissionner et que sa lettre était déjà prête.

Dans l’après-midi, elle a fait une chute mortelle du 10e étage du bâtiment Emmanuel Anquetil, où se trouve selon nos informations la section procurement du ministère de la Santé. Quelles sont les circonstances derrière ce drame ? Affaire à suivre.

Les funérailles de Faheza Mooniaruth, habitante de Morcellement St André, ont eu lieu ce mercredi soir à 20 heures.

Article précédentDossier Chagos : « La dernière réalisation de sir Anerood Jugnauth pour sa patrie », rappelle Pravind Jugnauh
Article suivant19 cas positifs à Princes Tuna : l’annonce de Kailesh Jagutpal sur l’arrêt des activités de l’usine sème une confusion terrible sur place