Le lancement se fera sur une base pilote. Ce sera une monnaie digitale de banque centrale, a annoncé Harvesh Seegolam, qui pourrait s’attaquer aux faiblesses du système monétaire traditionnel.

Cela fait un moment que la Banque de Maurice planchait sur le sujet. Son gouverneur l’a annoncé lors du CoinDesk’s Consensus 2021. Cette conférence virtuelle est en quelque sorte une grande messe qui réunit les professionnels du globe pour évoquer l’évolution des crypto-monnaies et la technologie blockchain.

L’édition 2021 s’est déroulée du 24 au 27 mai. C’est là que Harvesh Seegolam a annoncé que la Banque centrale mauricienne pense lancer sa propre monnaie digitale avant la fin de l’année. Il a ajouté que Maurice a eu des discussions sur le sujet avec le Fonds monétaire internationale. Il a aussi indiqué que le problème majeur pour toutes les banques centrales reste l’inclusion financière.

Rappelons que la banque centrale chinoise a déjà sa propre monnaie digitale alors que la Réserve fédérale américaine en a fait sa priorité. Le représentant du Norvège a aussi annoncé l’intérêt de sa banque centrale d’avoir aussi sa propre monnaie.

Rappelons que les monnaies digitales de banque centrale ont cours légal et sont émises et administrées sur une infrastructure similaire à celle des crypto-monnaies comme Bitcoin, Ethereum, Tether et Ripple, Polkadot.