Atteinte du Covide, elle a perdu son bébé et le lendemain elle a perdu la vie. Son cas et ceux de bien d’autres confirment que le Covid est plus mortel pour femmes enceintes. La Dre Dimple Arora Chawla, 34 ans, n’est pas partie sans rien laisser. Une vidéo déchirante d’elle fait le buzz sur les réseaux sociaux.
C’est son mari qui a partagé son dernier message dans la vidéo déchirante.
Luttant pour respirer, la Dre Arora Chawla exhorte les gens à ne pas « prendre le coronavirus à la légère » dans son message vidéo vu des centaines de milliers de fois.
La vidéo a été filmée quelques jours à peine avant sa mort.
En sus de mettre en garde contre la nature mortelle du virus, elle demande au public de porter des masques.
« En ce moment, je veux me fermer au monde. Mais je suis son messager et je ne veux pas la laisser tomber », a déclaré Ravish Chawla au journal indien The Independent.
Son épouse, la Dr Dimple Arora Chawla, est décédée le 26 avril, un jour après avoir perdu leur enfant à naître. Elle a été infectée par le virus au septième mois de sa grossesse.
« Je viens d’apprendre d’un membre de la famille qu’elle discutait en décembre du manque d’études sur le Covid-19 et la grossesse. Elle voulait faire des recherches là-dessus », a déclaré M. Chawla.
La Dre Arora Chawla avait une maîtrise en chirurgie dentaire et était très stricte sur les précautions à prendre contre le Covid-19. « Elle passait un test tous les trois à quatre mois. Elle portait des masques et des équipements de protection individuelle lorsqu’elle sortait », a déclaré M. Chawla.
« Nous vivons dans une famille commune et le virus est rentré à la maison avec quelqu’un », a-t-il ajouté.
Sa femme a été testée positive au Covid le 11 avril. Elle n’a pas pris beaucoup de médicaments et a même évité de subir un scanner parce qu’elle pensait que cela pourrait être nocif pour le bébé, a déclaré M. Chawla à l’agence de presse Press Trust of India dans une interview précédente. Elle a été transportée à l’hôpital après quelques jours lorsque son taux d’oxygène a soudainement chuté.
Elle a reçu du Remdesivir et une thérapie plasmatique, mais elle a développé des douleurs dans l’abdomen le 25 avril et l’échographie a révélé qu’elle avait perdu son bébé. Elle est décédée le lendemain.
Dimanche, M. Chawla a tweeté une vidéo dans laquelle la Dre Arora Chawla est vue, assise dans son lit, exhortant le spectateur à prendre au sérieux la menace du coronavirus. « Je veux vraiment dire à chacun de ne pas prendre le Covid-19 à la légère. Très mauvais symptômes … Je ne peux pas parler », dit-elle.
« Je veux vraiment transmettre mon message à tous – veuillez porter des masques chaque fois que vous sortez et chaque fois que vous interagissez avec des personnes, et ce pour votre sécurité et celle de vos proches.

«Je ne veux vraiment pas que quiconque ait de tels symptômes. Veuillez ne pas être irresponsable et portez des masques lorsque vous sortez. Il y a des personnes âgées, des femmes enceintes et des enfants chez vous, et l’impact est pire sur eux. »
M. Chawla a déclaré que la vidéo, tournée le 17 avril, était à l’origine destinée uniquement à leur famille et à leurs amis. «Elle aurait été fière que les gens prêtent attention à son message, et si même une seule vie pouvait être sauvée ou si une prise de conscience pouvait être créée parmi les gens, en particulier parmi les femmes enceintes», a-t-il déclaré.

Il a décidé de partager publiquement la vidéo à l’occasion de la fête des Mères, qui était dimanche en Inde, pour leur fils. «Là-haut, elle serait fière de laisser un héritage à son fils. Que sa mère est une héroïne », a-t-il déclaré.