Dans un courrier adressé au Premier ministre, le président du Front commun des Commerçants de l’île Maurice lance un appel au gouvernement pour accorder un soutien aux commerces qui sont à genoux après deux confinements.

La balle est désormais dans le camp des autorités, il faut aider les commerçants à remonter la pente tout en préservant les emplois et leur accorder des prêts sans intérêts pour la première année, soutient Raj Appadoo.

Rappelons que suite au premier confinement l’an dernier, l’expiration du moratoire pour la Landlord and Tenant Act avait été repoussé jusqu’au 31 décembre 2021.

Article précédentDrame en mer ce jeudi matin : un pêcheur manque à l’appel à Poudre d’or, deux autres secourus par la NCG
Article suivantMarchands ambulants à Port-Louis : « Ils nous empêchent de travailler alors que le public s’approvisionne directement en bordure de route », s’insurge Isoop Soobadar