Pour l’économiste, Maurice glisse sur une pente dangereuse avec la dette publique qui a atteint Rs 388,4 milliards. Selon lui, les mesures prises par les autorités l’année dernière n’ont pas porté leurs fruits. C’est ce qui explique cette augmentation de plus de Rs 50 milliards de la dette publique en une année, ajoute Eric Ng.

Si la situation continue à se détériore, le Fonds Monétaire international pourrait imposer des mesures importantes pour que Maurice y remédie.

Une des raisons qui explique pourquoi Maurice n’arrive pas à relancer son économie est la dette publique. Une réforme structurelle s’imposer dit Eric Ng.

Top Fm vous le disait hier, selon les derniers chiffres officiels, la dette publique est passée de Rs 330 milliards en mars 2020 à Rs 388,4 milliards en mars 2021. Ce qui représente une hausse de Rs 58,9 milliards, soit 91,3% du Produit intérieur brut.