Le ministère des Finances a publié samedi les derniers chiffres sur la dette publique.

Elle est passée de Rs 330 milliards en mars 2020 à Rs 388,4 milliards en mars 2021, soit une hausse de Rs 58,9 milliards. Ce qui représente 91,3 % de notre Produit intérieur brut qui est lui de Rs 425,4 milliards.

De ce fait, la dette publique a franchi la barre des Rs 300,000 par tête d’habitant.

Les principales composantes de la dette publique sont les titres de créance (securities) du gouvernement à hauteur Rs 276,1 milliards.

Puis, on retrouve la dette étrangère qui se situe à Rs 83,5 milliards.

Il y a aussi la Public Enterprise Debt qui s’élève à Rs 34,2 milliards qui est composée de :

Rs 4 milliards à la National Property Fund Limited,

Rs 3,1 millions pour la Maubank Holdings,

Rs 1,3 milliard pour air Mauritius,

Rs 1,2 milliard ATOL et Rs 1,4 milliard pour la Banque de Développement.