Ce praticien en médecine alternative est d’avis qu’un contrôle des prix des médicaments risque de ne pas apporter de grand résultat en matière de santé publique.

Selon lui, dans le passé, les Mauriciens consommaient moins de médicaments qu’aujourd’hui. Il étaye ses dires par le nombre de médicaments enregistrés auprès du Pharmacy Board. Il déplore aussi le fait qu’il y a un problème d’automédication à Maurice.

Il était l’invité de Ananda Rajoo dans l’émission Hardtalk mercredi consacré au prix de médicaments à Maurice.

Le Dr Mike Alan Andee est d’avis qu’il faut décourager l’automédication. Il souligne qu’il ne faudrait pas tomber dans le consumérisme médicamenteux.