Le public en général n’est pas d’accord avec les propositions de l’ICTA visant à contrôler les réseaux sociaux et même avoir accès aux données personnelles des internautes.

Toutefois, les contestations risquent de ne pas suffire, car l’ICTA a demandé au public de lui soumettre ses propositions.

Rajen Valayden, de la Plateform Anti Diktatir et de Liberation Moris, a ainsi mis sur pied un système pour faciliter la tâche des contestataires. Il vous suffit de vous rentre sur liberation.mu/icta et vous n’aurez qu’à donner votre nom et votre adresse.

Rajen Valayden avance aussi qu’il y a d’autres recours comme la justice et également les manifestations en respectant les règles sanitaires.

Article précédentMort tragique d’un bébé à l’hôpital SSR : « Le ministère de la Santé doit tirer des leçons de tout ce qui s’est passé », affirme Me Rama Valayden
Article suivantPropositions de l’ICTA : « Le gouvernement aura accès à tous les contenus sensibles sur internet… p rode déshabille tout ceki Morisien fer lor net », prévient l’expert en informatique Yannick Cornet