Les propositions de l’ICTA pour contrôler les réseaux et même stocker les données des utilisateurs continuent d’enflammer la toile. Les internautes et autres membres du public sont de plus en plus nombreux à s’élever contre ces propositions qui sont perçues comme une véritable atteinte à la liberté d’expression et au respect de la vie privée.

Le sujet a été évoqué dans Lévé Maurice hier. Me Rama Valayden revient sur l’éventuel National Digital Ethics Committee qui aura la tâche d’intercepter et d’analyser les contenus. Il le qualifie de « comité bhai looké » et insiste qu’il ne sera pas indépendant. Ses explications.

Me Rama Valayden affirme qu’il faut tout mettre en œuvre pour empêcher que ces amendements qui, selon lui sont anticonstitutionnels, ne deviennent une réalité.

Article précédentPropositions de l’ICTA : « Le gouvernement aura accès à tous les contenus sensibles sur internet… p rode déshabille tout ceki Morisien fer lor net », prévient l’expert en informatique Yannick Cornet
Article suivantL’image de Maurice dans le monde : « L’un après l’autre, les organismes internationaux émettent des critiques assez fortes contre le pays », affirme Jean-Claude de l’Estrac