C’est ce qu’a laissé entendre le ministre des Finances selon ses informations obtenues auprès de la Mauritius Revenue Authority. Les chevaux au nombre de 80 proviennent de l’Afrique du Sud, 6 de la Nouvelle-Zélande et 2 de l’Australie.

Le ministre Renganaden Padayatchy affirme cependant qu’il n’y a pas eu de changement de protocole pour l’importation des chevaux au niveau des services des douanes.