L’économiste intervenait hier dans l’émission Zoom Extra avec Michaël Jean Louis. Il explique que les îles comme les Maldives et Chypre ont continué à accueillir les touristes malgré la pandémie. Pour pouvoir en faire de même, Maurice devra adopter de multiples solutions. Mais la relance sera lente dit-il et pourrait prendre jusqu’à 2 ans pour atteindre les chiffres de fin 2019.

Par ailleurs, Kevin Teeroovengadum estime que Maurice doit s’inspirer des autres îles pour la réouverture de ses frontières et la relance du tourisme.