Dans le cadre du jeûne du Ramadan, le chef de l’église catholique a exprimé son soutien aux Mauriciens de foi musulmane. Dans sa lettre, le cardinal Maurice Piat, en solidarité avec ceux de foi islamique, indique que le carême chrétien et la semaine sainte en plein confinement ont été une dure épreuve.

Le cardinal Piat dit comprendre combien il sera difficile de se plier aux mesures restrictives et pourtant nécessaires, pour protéger la population.