Notre compatriote, Doorgesh Sharma Jokhun est l’un des chercheurs de la National University of Singapore, à avoir  travaillé sur cette technologie de pointe , capable de détecter rapidement le cancer en utilisant l’intelligence artificielle.

Après avoir décroché son Higher  School Certificate à Maurice, il est parti  pour Singapour,  afin de poursuivre ses études  en « Life Sciences ».

 

Une fois cette technologie approuvée par la Health Sciences Authority du Singapour, le chercheur Doorgesh Sharma Jokhun affirme qu’il fera de son mieux pour l’introduire  à Maurice.

Article précédentInterdiction aux dentistes du privé d’opérer pendant le confinement: une étudiante d’origine indienne, contrainte de se rendre dans son pays natal pour recevoir les soins
Article suivantVaccins anti-Covid : « Gouverner c’est prévoir… Maurice aurait dû passer des précommandes au lieu de se complaire dans le déni », affirme Vijay Makhan