Après qu’un officier de la Central Investigation Division de cette région ait été testé positif, il nous revient que les policiers qui ont été en contact avec lui ont été placé en quarantaine.

Toutefois, ces derniers ne sont pas d’accord avec le centre de quarantaine qui leur a été alloué. En guise de protestation, ils ont refusé d’entrer dans leurs chambres. Ils lancent ainsi un appel aux autorités de faire le nécessaire pour qu’ils soient attribués un autre centre de quarantaine.