Selon Désiré, son père, avant le confinement le médecin traitant avait prescrit des médicaments a sa fille pour une durée de 3 mois. On lui avait même demandé de passer directement à la pharmacie de l’hôpitalpour les récupérer.

Toutefois, lorsqu’il s’est rendu à l’hôpital aujourd’hui, on lui demande une nouvelle prescription. Comme le centre de traitement est actuellement fermé à cause du confinement partiel, il se voit contraint de rentrer chez lui, sans les médicaments, pour sa fille malade.

Nous avons tenté de joindre l’attaché de presse du ministère de la santé, sans succès.

Article précédentTrafic de stupéfiant : Plus de Rs 6,4 millions de différents types de drogue saisie chez un habitant de Baie du Tombeau
Article suivantTaïwan – un train avec 490 personnes à bord déraille et fait une quarantaine de morts