L’émission zoom Extra était axée sur les effets économiques après ce deuxième confinement. Pour l’économiste, il sera très difficile pour le gouvernement de relancer l’économie car le champ de manœuvres est limité en tenant en compte de la dette publique qui est passé de 63% à 85% du produit intérieur brut.

D’autant, ajoute-t-il, qu’il n’y a pas eu de réformes sur le plan économique.