En cette période de confinement national, la situation demeure compliquée pour les plus démunis de notre société. Les sans-abris sont parmi ceux qui sont les plus touchés et vivent un calvaire. Sans abris et rien à manger, ils passent des fois des jours le ventre vide. Mais dans la ville de Curepipe, un véritable élan de solidarité s’est déclenché pour venir en aide aux SDF. Même les policiers du poste de police de cette ville s’y mettent et distribuent à manger à ces personnes.

Cette initiative revient au maire de Curepipe, Hans Marguerite.

Hans Marguerite affirme que par la suite plusieurs ONG, individus et même des policiers se sont joints à ce bel élan de solidarité envers ces SDF à Curepipe qui ont à manger ainsi tous les jours.