C’était samedi soir sur la plage de Balaclava.

Des pique-niqueurs ont mis feu à un filao en voulant faire un feu de bois.

Un peu plus tard, Sameer Golam et ses amis qui revenaient d’une partie de pêche ont trouvé de la braise chaude au pied de l’arbre qui était toujours en feu.

Après quelques heures, ils ont pu maîtriser le feu avec l’eau de la mer. Toutefois, les racines du filao ont été complètement détruites, déplore l’activiste Sameer Golam.