Plus de 20 arpents de terres ont déjà été rasés. Les habitants de Tamarin et de Rivière-Noire réclament l’arrêt immédiat des travaux qui, selon eux, défigurent la montagne et représentent un danger pour les habitants.

Ils se réunissent de nouveau ce matin pour dire NON à ce projet.