YOGIDA

Semaine chargée pour l’ancien ministre du Commerce. Il sera entendu under-warning ce matin au Central CID, outre son éventuelle convocation en Cour de Moka, toujours cette semaine.

Il sera entendu sur les allégations de Simla Kistnen. Celle-ci, rappelons-le, a porté plainte et a initié une Private Prosecution contre Yogida Sawmynaden. Elle allègue n’avoir jamais agi en tant que Contituency Clerk en 2020 et qu’elle n’a jamais touché les salaires associés à ce poste.

Yogida Sawmynaden aurait déjà dû être entendu durant la semaine écoulée. Cela après que le Bureau du DPP avait donné une semaine, soit jusqu’au vendredi 19 février, pour que la police boucle son enquête avant de la remettre au DPP.

Or, l’ancien ministre n’a pas été convoqué.

Vendredi dernier, alors que le dossier devait être sur la table du DPP, Simla Kistnen, a été appelée en urgence, pour fournir des détails.

Et c’est toujours en fin de semaine que la police a demandé l’avis du DPP pour définir les paramètres de l’interrogatoire. Nous apprenons que le Central CID hésiterait entre un délit d’escroquerie ou un délit d’abus d’autorité par un haut officiel.

L’avis du DPP est donc attendu avant l’interrogatoire.

Pour rappel, Yogida Sawmynaden a été convoqué par le Central CID il y a deux semaines pour son interrogatoire. Toutefois, suite à un point de droit de ses hommes de loi, l’exercice n’a pas eu lieu. Le même jour, il avait démissionné en sa capacité de ministre.