L’entente entre les formations de l’opposition est au plus mal. Elle vit peut-être ses derniers instants.  C’est la conclusion à laquelle on peut arriver en écoutant les propos de Paul Bérenger en conférence de presse ce matin. Le leader du MMM dit prendre note que le député Eshan Juman, qui a déclaré que le PTr pouvait seul remporter les cinq mairies, n’a pas été désavoué par son parti et que d’autres dirigeants rouges tiennent des discours anti-MMM.

Pour Paul Bérenger, ces propos auront définitivement un impact sur les relations au sein du regroupement de l’opposition. Il soutient que le MMM est blessé et emmerdé. Enfin, il précise qu’une réunion de l’entente, que ce soit entre les leaders ou les différents groupes de six, n’aura pas lieu de sitôt. Il va même jusqu’à préciser que la démarche de Nando Bodha fait paniquer certains.

Paul Bérenger a annoncé que le sujet sera évoqué au sein du comité central cet après-midi, puis par le bureau politique mardi.