L’enquête judiciaire sur le meurtre de Soopramanien Kistnen a permis de déboucher sur d’autres scandales à savoir les contrats octroyés, l’affaire de constituency clerk ou encore celui des Kistnen Papers sur les dépenses électorales lors des dernières élections générales.

Hier l’émission Zoom Extra a résumé tous ces scandales qui ont un lien avec toute l’affaire Kistnen. Les Kistnen papers ont aussi été évoqués. Pour Neelkhant Dulloo, il semblerait que les élus du No. 8 ont menti sur leurs dépenses électorales si on se fie aux Kistnen papers. La police se doit d’enquêter et d’aller jusqu’au bout de son enquête.

L’affaire Kistnen a eu un effet boomerang pour le gouvernement affirme l’avocat Dulloo. Le citoyen mauricien, dit-il, n’a pas peur de faire entendre sa voix quand il y a maldonne d’une telle ampleur.