Cela fait dix ans que les habitants de Saint-Hubert, Saint-Hilaire et Riche-en-Eau, se plaignent d’un énorme problème de transport. Nitin Jeeha, le conseiller de district souligne que les « bus individuels » ne respectent jamais leurs horaires comme ils le devraient.

En raison de ces problèmes, dit-il, parfois les étudiants ne peuvent pas aller à l’école, les personnes âgées ne peuvent pas respecter leurs rendez-vous  à l’hôpital et les habitants ont des problèmes au travail en raison des retards.

Ce dernier souligne qu’ils sont venus avec la proposition de retirer tous les « bus individuels » sur les lignes 11 et 87 et de les remplacer par la Corporation nationale de transport (CNT).

Toutefois, déplorent-ils, ces propositions n’ont pas été prises en considération par les autorités.

Le conseiller de district affirme que tant que leur proposition n’est pas acceptée par le gouvernement, ils n’arrêteront pas leur grève de la faim.