Habib Mosaheb
  1. Si ou pensé ki sa gouvernement-la pé bien fer so travail, ki pena okenn gros problèmes dan péi, ki bann prix et tarifs stables et ki pena okenn augmentations exagérées…
    Si ou pensé ki dan bann ministères, compagnies d’Etat et autres agences gouvernementales, tout CLEAN… Ki pena corruption, maldonne ou népotisme okenn part ; ki tout korek et l’avenir bien brillant avec rayon soleil MSM ; et si ena enn deux ti problem, c’est pas gouvernement ki en tort, c’est pas ou Premier ministre chéri ki finn fauté…alors, ou libre pou revendique ou droit pa alle Port-Louis samedi 13.
  2. Si ou dakor ki sa gouvernement-la pe mal fer so travail, et ki pena l’avenir ar MSM & Co ; Cependant, ou pas envie remplace Pravin par Navin, ou par n’importe ki lezotte politicien ki dan le passé pa finn ena enn comportement korek… Et ki en attendant l’arrivée/ emergence enn alternative crédible, ou pou garde ou distance et observe enn certaine neutralité, ou libre revendique ou droit reste la case, bien installé lors ou sofa confortab, dan ou salon ou devant ou clavier…Mais pa oublier ceki Einstein inn dire :

    THE WORLD WON’T BE DESTROYED BY THOSE WHO DO EVIL, BUT BY THOSE WHO WATCH THEM WITHOUT DOING ANYTHING.

  3. Mais, Mais, Mais… Si ou estimé ki ena enn mafia politik ki pé marche avec toute sorte qualité mafia… Si ou estimé ki pour la première fois dan l’histoire nou pays, la corruption ek allocations contrats publics pe touye dimounne, pé entraine la mort en série, bann « case murder » ki certains pé essaye deguise en suicides…
    Si ou estimé ki la vie pé vinn de plus en plus difficile pour la population, particulièrement pour bann familles à faibles revenus ; ki somaz, la drogue et zero/ou très peu de perspectives d’avenir, pe demoralise, desespèrent et fini nou bann zenn…
    Si ou estimé ki presque tous bann institutions finn dérégler, a cause finn place petits copains /copines, potentats /mandarins, bann dimounne ki pena les competences requise, a la tete de bann organismes publics…
    Si ou estimé ki pena leadership a la tête pays ; ki bann decisions important pe prend par bann zom ek fam ki pena okenn mandat populaire, et ki pa finn élus par lepep pou dirige ou co-dirige nou république…
    Si ou estimé ki certains pe enrichit zott rapidement, non pas a cause zotte competences ou know-how, mais en raison zott proximité affective, parentale ou autres (y compris physique)…
    Si ou estimé ki le regime actuel inn tellement pourri ki pena okenn possibilité guérison, BEYOND ANY REASONABLE DOUBT…
    Et pour lezotte raisons encore… alors, ou ena le devoir présent a Port-Louis samedi 13 fevrier, a partir 14h00.

Ce 12 février.

Habib Mosaheb


* The views and opinions expressed in this article or blog are those of the authors and do not necessarily represent the official policy of Top Fm, and affiliates of the group.

* Les positions et opinions exprimées dans cet article ou ce blog sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la politique officielle de Top Fm et des affiliés du groupe.