Sulaiman Patel
Sulaiman Patel

Vous rendez-vous compte ? On nous entraîne à être sous le joug d’une sorte de dictature de la tolérance. Une dictature de l’acceptation. À supporter tous les travers. Ceux d’une certaine police ont la botte du pouvoir, ceux des magouilleurs politiques….
Au nom de quel impératif ? Eh bien, on se doit d’être et de faire dans l’affectivement correct.

On peut me faire un procès de mauvaises intentions, mais je déteste être au diapason de la pensée unique, être en respect avec le consensus ambiant.
Et attendre niaisement, en moutonnerie, la démission de Sawmynaden.

Il est sain d’être à contre-courant du MSM des Jugnauth.

L’organe du MSM. La MBC a projeté ad nauseam, les propos suceurs de ces parlementaires a la fidélité douteuse, chancelante, pour jurer dans des mots écrits pour eux qu’ils ont la loyauté indéfectible.

Mais qui des Rawoo, Mayotte, Bablee et ceux-là comme les vagabonds politiques tels les Ganoo, Obeegadoo, Ramano, Collendavelloo, ces trompeurs, déflecteurs, à la recherche de pouvoir, de gloire, de richesse, que je place dans les, etc. etc, ont réussi a convaincre de leur indécrottable constance.

Quant aux autres, on note chez les parlementaires de la majorité, soumis au fouet du parti, au diktat du chef et de ses carottes, cette discipline intellectuelle qui parvient à imposer leur tolérance qui est le fruit d’un effort volontaire de placidité personnelle.

On note une indifférence, une insouciance, une mollesse consentante, un avachissement une veulerie s’accommodant de tous les mensonges, de toutes les interprétations désobligeantes.

Le supérieur hiérarchique exige la révérence, sinon la soumission totale en clamant, la bouche en chou-fleur—-, mo Premier ministre Pravind Kumar Jugnauth
Cette conception autoritaire de l’obéissance, basée sur la distribution de faveurs de la part de l’État Patron !

La brutalité du pouvoir exercé d’un échelon hiérarchique a un effet traumatisant. Et la dureté des « ordres » ne laisse aucune chance à l’affrontement.
Ils doivent toujours rester dans un état de dépendance. Et il est amusant de constater qu’il n’y a aucune velléité de contestation, tant l’attrait des faveurs, des câlins politiques est puissant et les rend carpette.

Deux parlementaires MSM m’ont confié que la politique du parti exige la tolérance…
La TOLÉRANCE ? On leur fait avaler soumission par tolérance ! Cette tolérance qui consiste essentiellement à admettre des comportements et convictions à consonance « Jugnautienne ». Un code aussi cruel que répressif. Un aveuglement par un fanatisme mimique de faveurs.

La démocratie est impensable sans tolérance. Mais elle n’inspire guère les agissements de nos politiciens au pouvoir.

Emporté par ma plume, je veux bien faire une digression et parler de la tolérance. De cet idéal de tolérance tel que le concevait Voltaire dans son Traité sur La Tolérance, écrit à un moment ou après l’échec de la révocation de l’Édit de Nantes on est dans « cette ambiance » de l’ancienne France ou le pouvoir s’arrogeait très normalement le droit de tourmenter des hommes pour leurs croyances »

Si les raisons ont changé, les agissements, les harcèlements policiers ne le sont pas.
Le supplice de la Roue auquel fut soumis Jean Calas a été remplacé par la Roche qui Pleure et les tortures dans les champs de canne. Kistnen et Kanakiah, les Jean Calas modernes ??
Comme la conscience française de l’époque resta marquée par les guerres de religion, la conscience mauricienne découvre et reste profondément troublée par les batailles de contrats.

Le Traité sur la Tolérance de 1763 « devait par une évolution normale aboutir a plus qu’une simple tolérance. Il recelait la substance d’un Traité sur la liberté de penser »
Voltaire s’inspira et reprit les propos de John Locke (Lettres sur la Tolérance) et de Pierre Bayle.

Chacun de nos politiques devrait s’en inspirer.

Sulaiman Patel


* The views and opinions expressed in this article or blog are those of the authors and do not necessarily represent the official policy of Top Fm, and affiliates of the group.

* Les positions et opinions exprimées dans cet article ou ce blog sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la politique officielle de Top Fm et des affiliés du groupe.