Me. Rama Valayden avait écrit une lettre à l’ICAC, avançant qu’en agissant pas et en ne convoquant pas Yogida Sawmynaden dans l’affaire de Constituency Clerk, elle était en train de faillir à sa tâche de lutter contre la corruption. Dans une lettre envoyée à Me. Rama Valayden ce mardi, l’ICAC répond à l’avocat et affirme qu’elle est très concernée par ses propos que la commission anti-corruption qualifie d’exagérés.

La lettre mentionne que l’Icac est une institution qui se respecte et que Me. Rama Valayden ne peut pas interférer et tenter de préocipiter une convocation de Yogida Sawmynaden.

Quant à Me. Rama Valayden, il réagit et affirme que cette lettre démontre bel et bien que l’ICAC est en train d’accorder un traitement royal à Yogida Sawmynaden. Il affirme qu’il ne vas pas ce taire.