Lall Dewnath

La déduction de 5 % dans les salaires des employés de l’industrie sucrière pour le mois de janvier sans leur accord a été vivement décriée par le syndicaliste lors d’une conférence de presse vendredi dernier.

Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy doit fournir des explications à la classe ouvrière et éclaircir plusieurs zones d’ombre entourant la Contribution sociale généralisée (CSG) qui est au détriment des employés de l’industrie sucrière, s’insurge Lall Dewnath.

Le représentant syndical souhaite aussi savoir si la CSG assurera un système de pension contributive à la famille des travailleurs et artisans de l’industrie sucrière en cas de décès, de blessure au travail ou de handicap entre autres.

Par ailleurs, revenant sur les congés annuels à Maurice, selon le Workers’ Rights Act, en sus des 20 jours de congé annuels, les employés sont éligibles à 2 jours supplémentaires. Toutefois, la compagnie ALTEO ne respecte pas cette loi, indique Lall Dewnath.