Swaley Kasenally

Deuxième jour d’interrogatoire under-warning pour l’ancien ministre de l’Énergie au Réduit Triangle ce matin. Il a été convoqué à l’Icac pour la première fois vendredi dernier. Il s’y était rendu en compagnie de son homme de loi. Nous apprenons qu’une perquisition au domicile de Swaley Kasenally a eu lieu, ce qui a permis la découverte de courriels relatifs à l’affaire St Louis.

Swaley Kasenally sera appelé à s’expliquer sur l’existence de ces mails. Un échange entre lui et des représentants de la firme Burmeister & Wain Scandinavian Contractor intéresse la commission anticorruption.

Par ailleurs, Swaley Kasenally pourrait détenir des informations quant à l’allocation de ce contrat de Rs 4,5 milliards. Il nous revient qu’il pourrait même dénoncer certaines personnes du Top Management du Central Electricity Board.

Par ailleurs, l’ancien acting General Manager du CEB, Shamshir Mukoon est aussi attendu dans la cadre de cette affaire. Il sera aussi entendu under-warning.

Nous apprenons également qu’un proche d’Alain Hao Thyn Voon pourrait aussi être convoqué au courant de cette semaine. Il est celui qui était en contact direct avec BWSC pour les travaux d’aménagement de la Central St Louis.

Pour rappel, la Banque africaine de développement qui a partiellement financé ce projet a fait état d’un pot-de-vin reçu par certaines personnes à Maurice pour que la firme BWSC décroche le contrat. Selon Pravind Jugnauth, le nom d’Ivan Collendavelloo et de Paul Bérenger figurent dans le rapport. Ce qui a provoqué la révocation d’Ivan Collendavelloo comme Premier ministre adjoint.

Article précédentA Ebène : Un homme chute du troisième étage d’un bâtiment
Article suivantDécès de Manan Fakoo : Les deux habitants de Saint-Pierre nient être les auteurs de la fusillade