Cet après-midi, durant la déposition du commandant de la National Coast Guard, le juge Abdurafeek Hamuth, qui préside la Court of Investigation, a souhaité avoir des détails sur les appels passés au Wakashio entre 18h15 et 19 heures le 25 juillet dernier.

Le capitaine Manu a produit des documents attestant que les gardes-côtes ont fait plusieurs appels vers le Wakashio. Il a précisé qu’il ne pouvait expliquer que le Voyage Data Recorder du vraquier n’ait enregistré aucun de ces appels.

Le premier appel enregistré sur l’appareil du navire dans la soirée du 25 juillet a été passé à 20h08, soit bien après le naufrage du bateau, qui est intervenu à 19 h25.

Invité à commenter cet aspect, le capitaine Manu a évoqué un possible problème technique. Il dit ne pas comprendre comment l’appareil n’a pu enregistrer les appels passés par les gardes-côtes avant le drame.