Diary Sow, une jeune fille de 20 ans, n’a pas donné signe de vie depuis le 4 janvier dernier. Élève brillante, actuellement en classe préparatoire au lycée Louis-le-Grand à Paris, la jeune femme franco-sénégalaise, aurait dû reprendre les cours la semaine dernière, mais personne n’a de ses nouvelles. Cela suscite l’inquiétude de ses proches en France, mais aussi au Sénégal.

 

Le président sénégalais lui-même suit l’avancée de l’enquête. Sur les réseaux sociaux, de nombreux députés et ministres relaient l’avis de recherche. La jeune femme est une personnalité dans son pays. Elle a été élue meilleure élève du Sénégal deux années de suite. Elle a étudié au lycée d’Excellence Scientifique de Diourbel : c’est un établissement qui forme les futures élites du pays. Diary Sow a ensuite obtenu une bourse pour étudier en France où elle est arrivée il y a un an et demi.

 

Tout le Sénégal est donc à sa recherche, comme l’explique l’ambassadeur sénégalais en France lors d’une conférence de presse lundi, “nous continuons à nous mobiliser pour retrouver cette compatriote qui symbolise à elle seule la volonté du Sénégal de mettre l’accent sur la formation des jeunes sénégalais, notamment dans le domaine scientifique mais aussi pour promouvoir l’éducation des femmes”.

 

Pour l’instant l’enquête s’oriente vers une disparition volontaire. La jeune fille de 20 ans aurait du mal à supporter la pression de ses études et surtout de tout son pays. Fille aînée d’une fratrie de six enfants, Diary Sow se passionne aussi pour la littérature. L’année dernière elle a sorti son premier roman et serait en train d’écrire le second.