Après les divulgations sur les « Kistnen Papers », qui concernent les dépenses électorales effectuées en 2019 dans la circonscription No 8, les membres de Rezistans ek Alternativ ont remis une lettre au commissaire électoral, Irfan Rahman à son bureau hier.

Ce parti a demandé au commissaire électoral d’enquêter, afin de savoir si des irrégularités ont été commises par un candidat, lors du dernier scrutin dans la circonscription numéro 8.

Le porte-parole du parti, Ashok Subron, a aussi souligné que de telles choses montrent à quel point les élections sont corrompues par l’argent.