Cet ancien ministre se défend après les rumeurs d’un éventuel rapprochement avec le MSM.

Dans une déclaration à Top Fm, il a souligné que 19 des 34 points avancés dans sa pétition électorale ont été rayés.

Même s’il dit ne pas être d’accord avec cette décision de la cour, il ne veut pas perdre de temps en se tournant vers le Privy Council. Anil Bachoo dit donc avoir agi sur conseil légal et que la direction du Parti travailliste a été informée.

Il réfute ainsi les rumeurs sur un éventuel rapprochement avec le MSM.

À noter que c’est le lundi 11 janvier prochain que son homme de loi, Gavin Glover, informera le chef juge, Asraf Caunhye de cette décision.