Harmawati Dunnoo

La police écarte désormais la thèse d’un vol qui aurait mal tourné. Cela après que les bijoux et l’argent de l’octogénaire ont été retrouvés intacts dans son armoire. L’enquête s’oriente désormais vers un acte de vengeance.

Un marteau attache-clou que les enquêteurs croient pourrait être l’arme du crime a été retrouvé dans la chambre de la victime. Selon les premiers éléments de l’enquête, le ou les coupables avaient même arraché la ligne téléphonique et coupé le raccord à gaz. Des traces d’effraction sur une porte ont aussi été notées.

Pour rappel, le corps sans vie de Harmawati Dhunnoo a été retrouvé dans son lit dimanche matin avec de graves blessures au visage.

Article précédentNaufrage du Wakashio : l’accès à la plage publique de Pointe d’Esny pourrait être interdit au public à partir du 8 janvier
Article suivantÉducation : début du troisième trimestre ce jeudi dans un contexte difficile