Le patron du Central CID a tenu une conférence de presse ce matin, pour un compte-rendu  sur les enquêtes liées aux  high-profile cases. S’attardant sur les affaires Kistnen, Kanakiah et Boitieux, Heman Jangi a lancé un appel aux personnes qui détiennent des informations sur ces cas,  de se manifester.

L’officier  précise que l’enquête se fait en toute transparence mais prendra du temps.

Heman Jangi n’écarte pas la possibilité d’établir un système de récompense.

Article précédentHOROSCOPE: Daily Predictions 31 December 2020
Article suivantAlors que la police avait évoqué la thèse de suicide dans un premier temps dans l’affaire Kistnen : Heman Jangi parle d’homicide