Premier élément de réponse pour Roshi Bhadain de la part du DPP, Me. Satyajit Boolell dans le cadre de la Private Prosecution qu’il veut loger contre Pravind Jugnauth.

Le DPP a soutenu qu’une rencontre avec Roshi Bhadain pourrait être mal interprétée mais il a attiré l’attention du leader du Reform Party sur la question d’aggrieved party. Roshi Bhadain avance que les différentes déclarations faites par Pravind Jugnauth dans cette affaire, notamment des menaces de poursuites contre lui, font de Roshi Bhadain un aggrived party.

Le leader du Reform Party affirme aussi avoir mis sur pied un panel légal, mené par Me. Yousouf Mohamed, pour travailler sur les poursuites qu’il compte entamer contre Pravind Jugnauth.

Article précédentLa popularité de Netflix se confirme, malgré la concurrence
Article suivantJeux des îles de l’océan Indien 2023 : Madagascar sera bel et bien le pays hôte