L’Advocacy & Communication Manager de l’ONG PILLS soutient qu’il est grand temps que la société change de regard par rapport à la stigmatisation de ceux atteints du VIH. Selon lui, il faudra que la société change de comportement si on veut gagner le combat contre la propagation du virus.

Il faut, ajoute Kunal Naïk, arrêter de criminaliser certains comportements tels que l’homosexualité et la consommation de drogue. C’était hier lors de l’émission Hardtalk consacrée à la journée mondiale de la lutte contre le SIDA.

Article précédentÉlections villageoises : ” Ce sont les partis de l’opposition ki fine gagne ene baté boeuf” déclare Pravind Jugnauth
Article suivantAngus Road : ” Nou pou gagne le temps pas zis cozer nous pou gagne le temps pour nous montré seki besoin montrer” martèle le Premier ministre