Le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, présidait cette rencontre, qui réunissait notamment le patronat et les syndicats. Comme on pouvait s’y attendre, les positions des uns étaient très éloignées de celles des autres.