À Goodlands, qui compte le plus grand nombre de candidats à ces villageoises, un gros travail attend les officiers durant l’exercice de dépouillement.

Le Returning Officer, Medhaven Armoogum, qui s’était retrouvé au cœur d’une polémique aux dernières législatives, avec notamment l’histoire du t-square, explique que tout sera mis en œuvre pour boucler le dépouillement dans la soirée.

Cela, dit-il, afin d’éviter une situation où il faudra garder les bulletins de vote dans les centres de vote durant la nuit.

Medhaven Armoogum explique comment l’exercice va se dérouler et précise qu’une fois le dépouillement terminé, il faudra du temps pour compiler les chiffres et proclamer les résultats.

 

Article précédentÀ Bon Accueil : Un enseignant à la retraite accuse un candidat d’agression
Article suivantÀ Triolet : les choses s’activent pour le dépouillement, directives strictes aux officiers électoraux